LE PROJET SAHLÉ O

projet-leshing
Le Projet Sahlé O débuta en mars 1992, alors que Dian Denis étudiait au Népal. Khenpo Tsultrim Gyamtso Rimpoché, éminent maitre de sagesse de la tradition Kagyu, lui suggéra d’aller au Tibet afin de méditer dans la grotte de méditation de Sahlé O, une yogini tibétaine pleinement réalisée. Il lui dit :

« Les femmes devraient établir une vigoureuse lignée de méditation.

Il serait bon que tu trouves la grotte de Sahlé O.

Je ne sais pas si elle existe encore mais si tu la trouves, médites dans cette grotte, même pour une heure, cela serait très bon. »

Elle partit pour le Tibet avec une lettre d’introduction de Khenpo et un enthousiasme débordant pour ce lien entre les femmes du passé, du présent et de l’avenir. Après deux semaines de voyage, elle dirigea ses pas vers un petit plateau à environ 4500 mètres d’altitude. Là devant elle, se dressait une petite Gompa, à environ 2 km de la grotte de Sahlé O. Les religieuses l’accueillirent à bras ouverts et lui portèrent des couvertures, du combustible de vache pour le feu, de la nourriture y compris de la viande de yak et des lampes traditionnelles faites avec du beurre.

De retour au Québec, l’idée du Projet Sahlé O naquit du désir d’aider cette communauté.

Les premières étapesDSC01156

En avril 1995, trois partisan.es du projet retournèrent à la Gompa pour établir les besoins et les coûts, afin de rebâtir le monastère, à la surprise et au bonheur des femmes qui y vivaient. Au moyen de conférences, de présentations vidéo et diapositives, de ventes de cartes et de cassettes audio, la petite équipe a amassé les montants nécessaires pour reconstruire les murs et les portes du couvent, puis les quatre stupas (monuments commémoratifs de la vie du Bouddha) situés de l’autre côté de la rivière.

En 1997, le tiers du projet de reconstruction avait déjà été effectué. Ont été rajoutées ensuite, des huttes de médiation et une bibliothèque.

À la fin de la reconstruction, les activités de cette O.N.G. se sont diversifiées selon la vision de Khenpo Tsultrim Gyamtso Rinpoché.

Objectifs du Projet Sahlé O

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Khenpo Tsultrim Gyamtso Rinpoché

Son but principal est de soutenir des femmes pratiquantes et de promouvoir la méditation en créant des opportunités de retraites, d’études, d’enseignements et de traductions françaises de textes bouddhistes tibétains.

Parmi ses objectifs, le Projet Sahlé O soutient une nonnerie au Tibet, en tant que centre spirituel et communautaire pour les villages environnants. Au Népal et au Bhoutan, il subventionne des nonnes bouddhistes tibétaines ainsi que des femmes laïques engagées dans les études supérieures. En Europe et en Amérique du Nord, il se développe divers programmes d’études basés sur les enseignements de Khenpo Tsultrim Gyamtso Rinpoché. Plus particulièrement au Centre du Québec, un ermitage dédié à la méditation offre des possibilités de retraites en solitaires pour les pratiquant.es.

Direction et organisation

Mila Brown Thangka

Depuis 1996, le Projet Sahlé O est un organisme de bienfaisance reconnu par Revenu Canada (Qc-Can: BN #89031 7589 R0001). Il est composé de trois conseillers-ères, de cinq représentants-tes, d’une coordonnatrice et des ami,es de Sahlé O.

Les ami.es de Sahlé O sont toutes celles et ceux qui sont inspirés par les enseignement de Khenpo Tsultrim Gyamtso Rinpoché, l’histoire de Sahlé O ou qui se sentent concerné.es par le bien-être des religieuses tibétaines et des jeunes népalaises en milieux défavorisés et qui désirent soutenir les objectifs et les activités du Projet Sahlé O.

Notre travail demeure entièrement bénévole. Si vous désirez soutenir nos activités, veuillez nous envoyer vos dons à l’adresse ci-dessous. Un grand merci d’avance.

Que tout soit propice au bien de tous les êtres!

Projet Sahlé O
890, rg St-Jacques
Ste-Sophie-de-Lévrard
G0X 3C0, Qc, Canada
 
Courriel : sangha.sahleo@yahoo.ca

Articles récents

Tashi Delek!

    Le Projet Sahle O est une organisation à but charitable visant le bienfaits de tous les êtres, rien de moins! Pour ce faire, nous soutenons des femmes majoritairement bouddhistes au Népal, au Tibet et ailleurs au monde.  Plus récemment, nous avons aussi développer un volet d’enseignements destinés spécifiquement aux occidentaux. Nous mettons en valeur la méditation … Lire la suite Tashi Delek!

Plus d’articles